Marie de Cachan

Rencontre avec Me Boutrais, le mardi 30 novembre 2021 à la mairie de Cachan

Rencontre avec Me Boutrais, le mardi 30 novembre 2021 à la mairie de Cachan

Présents :

Me Boutrais adjointe chargé de la culture de la ville de Cachan
Me Nazer directrice du cabinet de Me la Maire,
Le directeur des 3 bibliothèques de la ville

Liberté Cachan :
Philippe, Carole, Hanh et Franck

Après une courte et cordiale présentation, nous avons abordé le sujet de la discrimination par le passeport sanitaire pour l’accès aux lieux culturels, surtout pour les mineurs.
Le directeur des bibliothèques de notre ville s’étonne du chiffre que nous avançons sur une baisse de fréquentation de 30 % des enfants dans ces lieux.
Des grèves ont été organisées par des bibliothécaires depuis le mois de septembre au niveau national pour dénoncer cette discrimination.

Voilà un article de Télérama qui nous explique pourquoi les bibliothèques étaient en grève le 6 octobre 2021.

A Cachan, la fréquentation par les jeunes semble à la hausse.

Nous demandons la suppression de cette mesure discriminatoire comme cela a été fait dans certaines villes comme Gentilly, Lyon, Besançon, Poitiers.

Nos interlocuteurs ne semblent pas croire nos affirmations au sujet de la manipulation médiatique et politique que subit la population française au sujet de cette « pseudo » 5e vague.

Il faudrait encore démontrer l’existence de la 4e vague !

Voilà un article qui nous parle d’une épidémie qui n’a que trop duré.

Me Nazer nous propose de nous adresser à Me Gaillot, député dont le rôle est de voter ou non les lois. Elle sera plus à même de nous répondre sur le vote du passeport sanitaire ainsi que le vote de sa prolongation.

La mairie n’a pas d’avis sur la gestion de la crise, ce n’est pas son rôle. Elle est là pour garantir la sécurité de tous, des agents de la mairie, des enfants dans les écoles. Son rôle est de gérer la crise.

Un travail important de solidarité a été fait depuis mars 2020 pour en venir aux Cachanais dans le besoin.

Des mesures nécessaires afin de palier les mesures totalement folles du gouvernement avec la crise créée par les confinements. Beaucoup de jeunes sont désormais dans des conditions si précaires qu’ils on besoin d’aides alimentaires. 2020 a également vue une hausse significative des suicides chez les mineurs : L’article où Marie-Estelle Dupont parle de l’augmentation de 299 % des suicides chez nos enfants.

Quel avenir offre-t-on à nos enfants ?

Me Nazer nous dit qu’elle va contacter les mairies qui ont retiré l’obligation de présenter le pass sanitaire pour les mineurs, leurs bibliothèques municipales avant de prendre une décision, qui sera délicate puisque des directives préfectorales sont arrivées hier pour renforcer les mesures « sanitaires » : à nouveau une obligation du port du masque en extérieur va être imposée pour les rassemblements alors que le masque en extérieur est inutile…

Le gouvernement s’entête dans sa fuite en avant…

À ce jour, le 31 janvier 2022, nous n’avons obtenu aucune réponse à notre demande. Devons-nous nous en étonner ?

Related Posts

2 thoughts on “Rencontre avec Me Boutrais, le mardi 30 novembre 2021 à la mairie de Cachan

  1. bonjour ;
    je soutiens toutes les actions contre cette injection
    vous êtes vous rapprochés d’autres associations ?L’ UNION FAIT LA FORCE
    bonne journée

    1. Merci,
      Nous sommes en lien avec des groupes de citoyens qui se rassemblement dans différentes villes de banlieue, L’Haye les roses, Bourg-la-Reine, Anthony, Massy, et d’autres, ainsi que les groupes locaux de Réinfocovid.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.