Premier rassemblement des habitants d’Antony réfractaires à la politique « sanitaire » du gouvernement, Liberté Cachan est venu soutenir ce collectif naissant sur la commune.

Dimanche 30 janvier de 11h00 à 13h00 a eu lieu la première rencontre dans la ville d’Antony, des habitants de la commune et d’autres villes voisines, dont Cachan et Massy Palaiseau.
Durant cette réunion conviviale et engagée, qui s’est tenue juste à la sortie du RER, des soignants, enseignants, éducateurs, travailleurs sociaux des communes du Val de Marne et des Hauts-de-Seine sont venus témoigner de leurs difficultés croissantes à exercer ainsi que du mal être des publics visés par leur profession. Un tractage devant le RER a aussi permis de sensibiliser, et de partager avec les passants et usagés du train, le tout dans le respect et la bienveillance, et si l’on n’est pas toujours tombé d’accord sur tous les points de part et d’autre, au moins cela aura eu le mérite d’ouvrir le débat et de prendre en considération les avis et arguments de chacun.
Une collation avait été amenée par les participants et des artistes sont venus pousser la chansonnette avec instruments et sono, pour égayer l’assistance entre deux témoignages un peu déprimants.
Les citoyens ont pu échanger et fraterniser et même chanter en coeur et esquisser quelques pas de danse en fin de matinée.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.