Marché artisanal de Noel de Cachan

Marché artisanal de Noël de Cachan du 11 et 12 décembre 2021

Un Pass pour rentrer, impasse et constat de tristesse à la sortie.

Liberté Cachan était présent, ce week-end, devant l’unique accès du marché artisanal de Noël.
Un petit marché, enclos, dont la mention « Marché de Noël » n’apparaissait pas à l’entrée, contrôlé par le service communal d’hygiène et de santé qui était mobilisé, dans le froid, pour scanner les QR codes des quelques visiteurs masqués et dociles qui ont accepté ce compromis.

Comme à chaque manifestation communale, tant qu’une discrimination à l’entrée de lieux de vie, par le Pass, exclura une partie de la population, nous, Liberté Cachan, serons présents, pour acter la position de la mairie et dénoncer l’ignominie de cette faute morale grave de contraindre les français à justifier d’un statut vaxx, douteux, à autant de postes de contrôles dans leur quotidien. Inédit.

Ce Pass est la négation profonde du socle de nos valeurs et de la reconnaissance de la dignité et sacralité de notre humanité et de tous les êtres humains, sans distinction et sans exception.

Halt au Pass : NO PASS

Ce Pass est un symbole dangereux et vertigineux de la division et de la désunion, accepter ce Pass est une compromission inacceptable et engage dans un engrenage sans fin qui amènera vite à pire que le pire subit par l’humanité dans le passé.
Car derrière ce Pass, il y a une logique singulière.

Il n’y a qu’une réponse à cette tentation, c’est un NON catégorique.
Car ce NON catégorique implique concomitamment notre affirmation au OUI à la Vie, OUI à des solutions justes, OUI à une société qui ne renie pas ses valeurs bienveillantes et de partage entre tous.

Le Pass est en train de devenir un révélateur de l’état profond de nos cœurs, sommes-nous pour la « Liberté, Egalité et Fratenité » de tous ou alors cédons nous aux sirènes d’une idéologie émergente, totalitaire, celle du globalisme qui a pour projet de balayer toutes les strates des sociétés humaines pour imposer un ordre nouveau, cinglé, de nouvelles règles autoritaires, sans nous demander nos avis et en nous dépossédant de l’essentiel, notre auto-détermination et liberté ?

Ce phénomène inédit dans nos vies, cette injonction de contraintes et de soumissions vexatoires de la population, que l’on retrouve d’ailleurs dans de nombreux autres pays, doit cesser le plus vite possible.
Ici et ailleurs.
Pas de Pass, pas d’entraves.
Responsabilité éclairée.


Notre mode de vie, notre modèle de fonctionnement social, nos codes moraux et notre dignité d’être adultes et responsables ne peuvent être remis en cause, d’autant plus avec cette radicalité et brutalité.

Et si on étaient manipulés ?

La population est divisée, il y a ceux qui sont embarqués, trompés, dans un discours anxiogène et ceux qui résistent et utilisent leur esprit critique et discernement.

Le constat est qu’une bonne partie de la population commence à gronder contre cette politique de la peur, contraintes et menaces qui s’est abattue sur nos vies depuis bientôt deux ans.
Elle gronde de plus en plus.

C’est inévitable, à un moment, le scandale éclatera.
Pourquoi, car ce qui nous est imposé est d’une part profondément contre-nature et cela va à l‘encontre de la raison et d’autre part il y aura un basculement dans la population vers le vrai.

Entre temps, il y aura eu tant de mal de fait, il y aura, alors, un grand travail de réparation à effectuer pour redéfinir un nouveau pacte social apaisé, respectueux du vivant, qui sera garanti par des personnes de « bonne volonté ».

A Cachan et partout ailleurs en Ile-de-France et sur le territoire de plus en plus de personnes se mobilisent et s’organisent pour faire rempart à ce scénario du choc et du chaos.
Si certains ne le voient pas, nous nous le voyons.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.